les épouses fantômes

officiellement athée, la Chine est loin d'être débarrassée de la pensée magique. Répertoriez ici les croyances et les superstitions chinoises que vous connaissez.

les épouses fantômes

Messagepar laoshi » 27 Juil 2013, 09:04

Je ne sais plus où j'ai appris l'existence des "épouses fantômes", probalement dans Le Pavillon des Pivoines, un roman de Lisa See. Il s'agit de donner une épouse à un homme mort avant d'avoir pu se marier. Un fait divers récent montre que cette pratique existe toujours dans la Chine profonde, où un homme n'a pas hésité à assassiner une femme enceinte pour doter un défunt d'une épouse dans l'au-delà. Il faudra que je cherche des renseignements sur cette pratique.

TF1 a écrit:Chine : une femme enceinte tuée pour servir d'"épouse fantôme"

Un Chinois qui avait assassiné une femme enceinte et revendu son cadavre pour servir d'"épouse fantôme" au côté d'un défunt célibataire, a été condamné à mort et exécuté, selon un média officiel.

La pratique des "épouses fantômes" est fort heureusement très rare en Chine mais une histoire récente prouve qu'elle perdure dans certaines régions des provinces du Shanxi et du Shaanxi, au nord-ouest du pays. Un Chinois qui avait assassiné une femme enceinte et revendu son cadavre pour servir d'"épouse fantôme" au côté d'un défunt célibataire, a été condamné à mort et exécuté, selon un média officiel.

En mai 2011, Wang Hairong, avec deux complices, avait persuadé une jeune femme, identifiée par son nom de famille Luo, de monter dans leur voiture avant de l'étrangler, a indiqué le Legal Daily (Fazhi Ribao), précisant que la victime était alors enceinte. Ils ont ensuite vendu le corps de Luo dans une ville voisine pour 22.000 yuans (2.700 euros) à une famille qui recherchait une "épouse fantôme" pour un fils décédé, a ajouté le journal.

Cérémonie nuptiale
Ces "noces fantômes" consistent, lorsqu'un jeune homme est mort avant d'avoir eu l'occasion de se marier, à l'enterrer en compagnie d'un cadavre de femme à l'issue d'un semblant de cérémonie nuptiale, et ce afin d'éviter que son âme ne souffre de solitude et n'attire des malheurs sur sa famille. Le mariage reste un acte crucial dans la société chinoise.

Wang Hairong, qui avait gardé 14.000 yuans et partagé le reste de l'argent entre ses complices, a été exécuté en début de semaine, selon le Legal Daily, qui cite un tribunal de Yan'an, dans le Shaanxi. En mars, les médias chinois avaient rapporté que quatre personnes avaient été emprisonnées pour avoir déterré des cadavres en vue de les revendre comme "épouses fantômes".

laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Re: les épouses fantômes

Messagepar laoshi » 08 Sep 2016, 12:46

Trois hommes viennent d'être arrêtés, en Chine du Nord, pour l'assassinat de deux femmes qu'ils voulaient vendre comme épouses-fantômes. La première victime de Ma Chonghua, âgée de 47 ans, a été tuée par injection létale ; elle souffrait de maladie mentale. Ma Chonghua a assuré à la mère de la victime qu'il allait lui trouver un époux pour pouvoir l'emmener avec lui. Il a vendu son corps le jour de la fête des morts, Qinmingjie, pour la somme de 40 200 yuans à Liu Fengxiang, dans un village du Shaanxi. Liu cherchait une épouse posthume pour son frère cadet, mort célibataire à l'âge de 67 ans, il y a deux ans, dans un accident.
Avant de payer cette somme, Liu et les membres de sa famille ont déshabillé le cadavre pour s'assurer qu'il s'agissait bien d'une femme en chair et en os. Liu a expliqué son geste en affirmant que pour la plupart des gens qu'il connaissait, son frère était trop vieux pour épouser leur fille décédée ; quant aux mortes plus âgées, elles étaient déjà toutes mariées post-mortem. Or, comme chacun sait, mourir célibataire est un funeste présage pour la vie éternelle...
Ma Chonghua a été arrêté alors qu'il convoyait le corps avec deux autres suspects et a avoué avoir tué une autre femme, âgée de 60 ans, selon la même méthode, dix jours plus tôt.
Selon les villageois, interviewés par le South China Morning Post, c'est une obligation rituelle que de trouver une épouse pour les hommes morts âgés de plus de 13 ans.
La pratique du mariage avec une épouse-fantôme est encore bien vivante dans certains villages du Nord-Ouest de la Chine mais aussi à Hong-Kong.
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23


Retour vers croyances et superstitions

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron