la scolarité des enfants chinois en Chine

postez ici les messages qui ne trouvent pas leur place dans les sujets déjà proposés

l'éducation sexuelle à l'école

Messagepar laoshi » 06 Mars 2017, 08:26

Enfin une bonne nouvelle, l'éducation sexuelle fait son entrée dans un certain nombre d'écoles chinoises avec des manuels intelligents et des livres pour enfants commencent à aborder eux aussi la question :

What's on Weibo a écrit:Un manuel révolutionnaire

Un manuel chinois destiné à l’école élémentaire (珍爱生命-儿童性教育读本) qui traite des rapports sexuels, de l’homosexualité, des règles (un tabou en Chine), de l’égalité entre les sexes et du genre a ému les réseaux sociaux en Chine.

Image

Bien que certaines voix se soient élevées contre les illustrations, la plupart des internautes se réjouissent de cette avancée dans l’éducation sexuelle en Chine. Ces manuels, publiés par l’Ecole Normale de Pékin, montrent des images des organes sexuels et même d’un couple faisant l’amour. Ils parlent aussi des abus sexuels, des gays et des lesbiennes et de l’égalité entre les sexes.

Image

Tout a commencé quand la mère d’un élève a publié sur les réseaux sociaux une photo montrant une illustration de ce manuel : « peux-tu me montrer ton pénis ? dit la légende de l’image montrant une femme parlant à un homme. Beaucoup d’internautes ont alors dénoncé le traitement explicite de la question de la sexualité tandis que d’autres se sont réjouis de voir la Chine combler son retard en la matière.

Image

Le manuel ne recule devant aucune question : l’homosexualité (on se souvient que XI Jinping a récemment banni du petit écran toute romance entre personnes du même sexe), le harcèlement sexuel – des garçons comme des filles -, le célibat comme choix personnel respectable (alors que le mariage est pratiquement une obligation familiale en Chine) et même l’égalité dans le partage des tâches domestiques. L’Ecole Normale de Pékin affirme que le manuel a été soumis à un strict contrôle des autorités avant sa publication (“经严格审核”).

« la plupart des gens sont hétérosexuels, mais il y a aussi des gens qui se sentent attirés par des personnes du même sexe, c’est un phénomène parfaitement normal. »

Une étudiante en journalisme âgée de 20 ans (pseudo Didi (@_滴滴打笛) a vigoureusement défendu l’ouvrage sur son blog contre les critiques : « tout le monde sait que la Chine est en retard en cette matière mais quand enfin un manuel réalise une avancée décisive, les gens hurlent à la « pornographie » et se focalisent sur des broutilles ! » Didi explique comment les manuels de la série traitent des questions sexuelles en fonction de l’âge des enfants : aux plus jeunes, on explique la structure externe et interne des organes sexuels masculins et féminins à travers des images. Mais, remarque Didi, en traitant également des autres organes et des autres parties du corps, on « banalise» ou on « normalise » la discussion sur les organes de la reproduction.

Image

Le manuel des élèves un peu plus âgés explique entre autres le cycle menstruel et les rapports sexuels.

Image

Le concept de l’homosexualité n’est introduit que dans l’ouvrage destiné aux les plus grands ; il s’agit de leur montrer que l’homosexualité est une chose naturelle : une illustration montre deux élèves interrogeant leur professeur à propos de leurs deux voisines qui vivent en couple :

Image

« la plupart des gens sont hétérosexuels, répond le professeur, mais il y a aussi des gens qui se sentent attirés par des personnes du même sexe, c’est un phénomène parfaitement normal. Ils ne doivent subir aucune discrimination. »

Image

Si le contenu du manuel varie avec l’âge des élèves auxquels il s’adresse, ses différentes versions expliquent toutes aux enfants comment ils peuvent se protéger des abus sexuels. Et les illustrations ne mettent pas seulement en scène des hommes adultes avec des petites filles mais aussi avec des petits garçons ou des femmes adultes avec des petites filles.

Le manuel insiste également sur l’égalité des sexes, il explique que les femmes doivent avoir accès au marché du travail et à toutes les professions à égalité avec les hommes qu’elles entrent dans l’armée ou qu’elles travaillent dans une entreprise !

Image

« J’ai été émue aux larmes en voyant cela, explique Didi. Pour les enfants, les manuels sont parole d’évangile, et quand le professeur leur dit que les femmes peuvent devenir officiers de police, que les hommes peuvent devenir infirmiers ou nounous, c’est un formidable encouragement. Et quand on explique aux enfants que l’homosexualité est une chose normale et que personne ne doit les stigmatiser les homosexuels, c’est vraiment une avancée contre les discriminations ».

Selon Didi, il y aurait désormais au moins 13 établissements scolaires à Pékin qui utiliseraient ce manuel

« Comment pourrait-on enseigner l’éducation sexuelle aux enfants sans parler de sexualité ? »

Le Quotidien du Peuple a posté un message sur Weibo concernant la controverse le 4 mars ; il réaffirme, comme la aison d’édition, que les illustrations explicites aident les enfants à comprendre la sexualité. Il ajoute que les enfants sont purs et sans préjugés et que les dessins du manuels ne doivent pas être regardés avec une perspective d’adultes (“不能用成人的观点来看”).

(les parenthèses sont de moi)


lire également l'article du South China Morning Post
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3585
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

la triche à l'ancienne

Messagepar laoshi » 22 Avr 2017, 17:09

Les Chinois sont aujourd'hui les champions de la triche électronique. Pour éviter toute intervention extérieure, les examens, comme le gaokao, le baccalauréat chinois, se tiennent souvent aujourd'hui en plein air, loin de toute connexion à Internet et sont surveillés par des drones ou à la jumelle.

Image

ils sont aussi parfois coiffés de chapeau anti-triche :

Image

Mais la triche ne date pas d'hier en Chine, comme en témoigne ce petit livre anti-sèche contenant, en caractères minuscules, les Quatre Livres et les Cinq Classiques du confucianisme que les étudiants étaient censés connaître par cœur pour accéder au mandarinat. Cousus à l'intérieur de leur doublure ou dissimulés dans les semelles de leurs chaussures, ces petits livrets étaient de précieux auxiliaires pour la mémoire défaillante des candidats. Encore fallait-il qu'ils aient une bonne vue !

Image

source
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3585
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Purge dans les universités chinoises

Messagepar laoshi » 26 Avr 2017, 09:10

La purge Purge dans les universités chinoises est en cours : les équipes d'inspection de la Commission centrale de discipline du Parti communiste sont à pied d'oeuvre dans 29 des Universités chinoises les plus prestigieuses depuis la mi-mars, elles resteront en place jusqu'au début mai pour traquer toute manifestation de l'infiltration des idées occidentales dans les cours... Comme au bon vieux temps du maoïsme !
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3585
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Lu Xun exclu des manuels chinois

Messagepar laoshi » 01 Mai 2017, 17:38

Les œuvres de Lu Xun, déjà exclues en grande partie des manuels des manuels de chinois et de littérature, continuent leur descente aux enfers. Le Cerf-volant, qui figurait encore dans les manuels des élèves de Septième année, a disparu de la nouvelle édition du manuel publié par les Presses de l'Education du Peuple, un éditeur soutenu par le gouvernement, en 2013. 85 % des commentaires postés sur Weibo à la suite de cette décision étaient hostiles au retrait. Il est vrai que les œuvres de Lu Xun obligent le lecteur à s'interroger sur la société et à remettre en cause l'orthodoxie et les autorités. En 2009, la Véritable Histoire de Ah- Q, Le Journal d'un fou et Le Remède avaient déjà été retirés des manuels...
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3585
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Liu Hulan ou l'école de la propagande

Messagepar laoshi » 29 Mai 2017, 13:02

Une vidéo montrant un écolier submergé par l’émotion après avoir lu la biographie de Liu Hulan dans son manuel soclaire est devenue virale après sa diffusion sur les réseaux sociaux chinois. L’élève lit le texte consacré à cette une héroïne du communisme avec des trémolos dans la voix, un « ton larmoyant » largement enseigné dans les écoles. Submergé par l’émotion, tremblant de tous ses membres, il éclate en sanglots tandis que ses camarades éclatent de rire.

Image

Née en 1932, Liu Hulan 刘胡兰 a participé à la Révolution dès l’âge de 10 ans. Elle a rejoint le Parti à l’âge de 14 ans. Impliquée dans le meurtre de Shi Peihuai, le chef du village de Yunzhouxi (province du Shanxi), dont on connaissait la loyauté pour le Guomindang, elle a été arrêtée le 12 janvier 1947 avec plusieurs autres membres du Parti suspectés d’avoir pris part au meurtre. Les suspects ont été immédiatement décapités par les soldats de Yan Xishan sur la place du village. Avant d’exécuter Liu Hulan, les nationalistes lui ont proposé d’avoir la vie sauve en renonçant au communisme. Liu Hulan ayant refusé de trahir son engagement, elle a été décapitée comme les autres. Elle avait à peine 15 ans.
Liu Hulan est devenue une icône du Parti. Symbole de la lutte contre l’oppression, du courage et de la loyauté, elle a été élevée au rang de « martyr de la révolution » et louée par Mao en personne : "生的伟大, 死的光荣" ; « sa vie a été grande et sa mort glorieuse », a écrit le Grand Timonier à son sujet. Sa vie a fait l’objet d’un opéra de Chen Zi en 1949. Révisé en 1954, avec la contribution de Ge Guangrui et de plusieurs autres compositeurs dans le style occidental.

Liu Hulan est l’une des figures majeures de la mythologie communiste, à l’égal de Lei Feng (à cette différence près qu’elle a réellement existé).
Les réactions des internautes sont partagées : les uns sont touchés par le patriotisme du petit écolier, d’autres accusent le système éducatif chinois de lavage de cerveau.


Un internaute a écrit: Education-lavage de cerveau. Il n’y a rien de risible là-dedans. C’est très triste. Encourager une enfant à mourir et louer son geste. C’est pour cela que notre société est si inhumaine.


Un autre a écrit:Certains disent que l’histoire de Liu Hulan encourage les adolescents à mourir et que c’est du lavage de cerveaux. Les gens grossiers qui vivent comme des chiens et des punaises ne peuvent comprendre l’esprit des héros qui se sont sacrifiés. Elle savait comment protéger ses camarades à 15 ans. Vous êtes tous des adultes et tout ce que vous savez faire, c’est de diviser le peuple. Pour vous, trahir ses camarades est naturel, vous êtes une bande de traîtres. La nation grandira sans cette bande de saloperies.


Dépassant l’opposition traîtres/patriotes @byelove1212 plaide pour une éducation positive :

byelove1212 a écrit: Liu Hulan a rejoint la révolution à l’âge de 10 ans et participé à l’assassinat du chef du village à l’âge de 14 ans. Elle a été tuée à 15 ans. Ceux qu’elle a tués et ceux qui l’ont tuée étaient tous des Chinois, tous des compatriotes. On ne devrait pas promouvoir de tels comportements, même en parlant d’une époque révolutionnaire. Il n’y a aucune raison valable pour qu’une adolescente innocente se sacrifie elle-même pour une prétendue « révolution ». On ne peut encourager une telle attitude en des temps civilisés. Une enfant de 15 ans devrait pouvoir lire, chanter, manger des snacks, vivre sans soucis et être traitée gentiment par tous. Mes enfants n’ont pas besoin de suivre les prétendus « héros » qui ont assassiné leurs compatriotes. Ils devraient apprendre à se comporter correctement, à protéger l’environnement, à recycler les déchets, à vivre de manière civilisée, à respecter autrui, à avoir confiance en eux-mêmes et à vivre heureux, à avoir du courage, à être gentils et secourables avec les autres etc… bref les comportements élémentaires. C’est cela qui serait une énergie authentiquement positive.


Head of Entertainment a écrit: En ce qui concerne Liu Hulan, laissons-la à l’histoire, ne la glorifions pas, n’en faisons pas la promotion, et ne laissons pas l’histoire se répéter.


Ces débats rappellent ceux qui ont déjà eu lieu en 2014. La ligue de la jeunesse communiste a publié deux lettres. La première émane d’un parent d’élève dont on pense qu’il était un réformiste. En voici des extraits :

un parent d'élèves réformiste a écrit:Ces gens-là ont laissé une jeune fille de 13-14 ans participer à une lutte politique à la vie à la mort. Quand les enfants de son âge gambadaient dans les prairies, elle a rejoint un groupe d’adultes pour assassiner le chef de son village. Puis elle a été décapitée avec la même violence. Je ne peux voir aucune qualité ou idéal digne de louanges. C’est une honte que des stratèges lui tressent des couronnes ! J’ai grandi dans ce genre d’éducation à la lutte et à la haine. Fort heureusement, j’ai réussi à m’en libérer… mais quand je vois que l’on enseigne à mes enfants à suivre l’exemple de Liu Hulan, mon cœur saigne comme s’il était poignardé. Mon instinct de père responsable me dit de protéger mes enfants d’un tel dommage spirituel. J’espère que les professeurs me comprendront et qu’ils s’abstiendront de telles activités.


Il est fort probable que la réponse d’un « professeur » ait été rédigée par un idéologue du Parti. Elle répond que la jeune génération doit être préparée au pire et contient l’image d’un groupe de soldats japonais jouant avec le corps d’un bébé avec leurs baïonnettes pendant la deuxième guerre mondiale.

un professeur a écrit:Bien que nos enfants vivent dans une époque de paix, personne ne peut garantir qu’ils jouiront de la paix pour toujours. Nous voulons nous tenir à l’écart de la violence et de la politique mais c’est impossible et nous ne pouvons arrêter ni les guerres ni les autres événements douloureux. Nos enfants n’ont pas seulement besoin de contes de fées, ils ont aussi besoin de héros. Votre fille peut avoir des idoles et savoir comment se comporter avec les autres. Vous pensez qu’elle ne devrait pas suivre l’exemple de Liu Hulan, mais d’autres héros occupent la place de celle-ci dans son monde. Et ces héros sont-ils non violents et apolitiques ? Que penser du Prince meurtrier ou de Spider Man ?

La lettre du prétendu professeur conclut en fustigeant l’attitude de ce père de famille :

le prétendu professeur a écrit:De telles pensées sont probablement liées au phénomène culturel récent de stigmatisation des héros. Il n’y a rien de mal à parler de nos héros à nos enfants … Liu Hulan est une authentique héroïne, elle s’est sacrifiée elle-même dans la fleur de l’âge. C’était la tragédie de son temps et nous ne pouvons simplement la dénoncer et demander à nos enfants de se tenir à l’écart de tout cela…

Seul point positif dans cette affaire, malgré tout le débat a lieu, en Chine même sur la propagande du Parti à l'école et si les ultranationalistes et les nostalgiques du maoïsme ont de puissants relais sur le net (les fameux wu mao entre autres), la voix du bon sens ne peut plus être tout à fait étouffée, même dans la Chine largement muselée de Xi Jinping !
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3585
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Précédent

Retour vers la rubrique-à-brac

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron