la scolarité des enfants chinois en Chine

postez ici les messages qui ne trouvent pas leur place dans les sujets déjà proposés

l'éducation sexuelle à l'école

Messagepar laoshi » 06 Mars 2017, 08:26

Enfin une bonne nouvelle, l'éducation sexuelle fait son entrée dans un certain nombre d'écoles chinoises avec des manuels intelligents et des livres pour enfants commencent à aborder eux aussi la question :

What's on Weibo a écrit:Un manuel révolutionnaire

Un manuel chinois destiné à l’école élémentaire (珍爱生命-儿童性教育读本) qui traite des rapports sexuels, de l’homosexualité, des règles (un tabou en Chine), de l’égalité entre les sexes et du genre a ému les réseaux sociaux en Chine.

Image

Bien que certaines voix se soient élevées contre les illustrations, la plupart des internautes se réjouissent de cette avancée dans l’éducation sexuelle en Chine. Ces manuels, publiés par l’Ecole Normale de Pékin, montrent des images des organes sexuels et même d’un couple faisant l’amour. Ils parlent aussi des abus sexuels, des gays et des lesbiennes et de l’égalité entre les sexes.

Image

Tout a commencé quand la mère d’un élève a publié sur les réseaux sociaux une photo montrant une illustration de ce manuel : « peux-tu me montrer ton pénis ? dit la légende de l’image montrant une femme parlant à un homme. Beaucoup d’internautes ont alors dénoncé le traitement explicite de la question de la sexualité tandis que d’autres se sont réjouis de voir la Chine combler son retard en la matière.

Image

Le manuel ne recule devant aucune question : l’homosexualité (on se souvient que XI Jinping a récemment banni du petit écran toute romance entre personnes du même sexe), le harcèlement sexuel – des garçons comme des filles -, le célibat comme choix personnel respectable (alors que le mariage est pratiquement une obligation familiale en Chine) et même l’égalité dans le partage des tâches domestiques. L’Ecole Normale de Pékin affirme que le manuel a été soumis à un strict contrôle des autorités avant sa publication (“经严格审核”).

« la plupart des gens sont hétérosexuels, mais il y a aussi des gens qui se sentent attirés par des personnes du même sexe, c’est un phénomène parfaitement normal. »

Une étudiante en journalisme âgée de 20 ans (pseudo Didi (@_滴滴打笛) a vigoureusement défendu l’ouvrage sur son blog contre les critiques : « tout le monde sait que la Chine est en retard en cette matière mais quand enfin un manuel réalise une avancée décisive, les gens hurlent à la « pornographie » et se focalisent sur des broutilles ! » Didi explique comment les manuels de la série traitent des questions sexuelles en fonction de l’âge des enfants : aux plus jeunes, on explique la structure externe et interne des organes sexuels masculins et féminins à travers des images. Mais, remarque Didi, en traitant également des autres organes et des autres parties du corps, on « banalise» ou on « normalise » la discussion sur les organes de la reproduction.

Image

Le manuel des élèves un peu plus âgés explique entre autres le cycle menstruel et les rapports sexuels.

Image

Le concept de l’homosexualité n’est introduit que dans l’ouvrage destiné aux les plus grands ; il s’agit de leur montrer que l’homosexualité est une chose naturelle : une illustration montre deux élèves interrogeant leur professeur à propos de leurs deux voisines qui vivent en couple :

Image

« la plupart des gens sont hétérosexuels, répond le professeur, mais il y a aussi des gens qui se sentent attirés par des personnes du même sexe, c’est un phénomène parfaitement normal. Ils ne doivent subir aucune discrimination. »

Image

Si le contenu du manuel varie avec l’âge des élèves auxquels il s’adresse, ses différentes versions expliquent toutes aux enfants comment ils peuvent se protéger des abus sexuels. Et les illustrations ne mettent pas seulement en scène des hommes adultes avec des petites filles mais aussi avec des petits garçons ou des femmes adultes avec des petites filles.

Le manuel insiste également sur l’égalité des sexes, il explique que les femmes doivent avoir accès au marché du travail et à toutes les professions à égalité avec les hommes qu’elles entrent dans l’armée ou qu’elles travaillent dans une entreprise !

Image

« J’ai été émue aux larmes en voyant cela, explique Didi. Pour les enfants, les manuels sont parole d’évangile, et quand le professeur leur dit que les femmes peuvent devenir officiers de police, que les hommes peuvent devenir infirmiers ou nounous, c’est un formidable encouragement. Et quand on explique aux enfants que l’homosexualité est une chose normale et que personne ne doit les stigmatiser les homosexuels, c’est vraiment une avancée contre les discriminations ».

Selon Didi, il y aurait désormais au moins 13 établissements scolaires à Pékin qui utiliseraient ce manuel

« Comment pourrait-on enseigner l’éducation sexuelle aux enfants sans parler de sexualité ? »

Le Quotidien du Peuple a posté un message sur Weibo concernant la controverse le 4 mars ; il réaffirme, comme la aison d’édition, que les illustrations explicites aident les enfants à comprendre la sexualité. Il ajoute que les enfants sont purs et sans préjugés et que les dessins du manuels ne doivent pas être regardés avec une perspective d’adultes (“不能用成人的观点来看”).

(les parenthèses sont de moi)


lire également l'article du South China Morning Post
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3489
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

la triche à l'ancienne

Messagepar laoshi » 22 Avr 2017, 17:09

Les Chinois sont aujourd'hui les champions de la triche électronique. Pour éviter toute intervention extérieure, les examens, comme le gaokao, le baccalauréat chinois, se tiennent souvent aujourd'hui en plein air, loin de toute connexion à Internet et sont surveillés par des drones ou à la jumelle.

Image

ils sont aussi parfois coiffés de chapeau anti-triche :

Image

Mais la triche ne date pas d'hier en Chine, comme en témoigne ce petit livre anti-sèche contenant, en caractères minuscules, les Quatre Livres et les Cinq Classiques du confucianisme que les étudiants étaient censés connaître par cœur pour accéder au mandarinat. Cousus à l'intérieur de leur doublure ou dissimulés dans les semelles de leurs chaussures, ces petits livrets étaient de précieux auxiliaires pour la mémoire défaillante des candidats. Encore fallait-il qu'ils aient une bonne vue !

Image

source
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3489
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Précédent

Retour vers la rubrique-à-brac

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron