Liu Xiaobo prix Nobel de la Paix : onze ans de prison

l'idée de ce forum m'a été inspirée par l'action d'Ai Weiwei concernant les disparus du Sichuan, je vous propose d'y donner le nom de chacun des dissidents emprisonnés, disparus ou libérés dont vous aurez des nouvelles

A lire absolument !

Messagepar laoshi » 04 Juil 2017, 16:18

En anglais, un article de fond sur le rôle de Liu Xiaobo dans la construction d'une opposition en Chine ; à lire absolument si vous comprenez l'anglais, je n'ai malheureusement pas le temps de le traduire
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Re: Liu Xiaobo prix Nobel de la Paix : onze ans de prison

Messagepar mandarine » 05 Juil 2017, 18:34

Mon message précédent s'est perdu...
Je viens de signer une pétition pour la 3eme fois.
J'ai trouvé cela un peu laborieux et il est possible que d'autres aient rencontré le même souci.

J'avais eu connaissance de la "libération" de Liu Xiaobo depuis les USA mais sans précision quant à son lieu de résidence.
J'ai tout de suite fait le rapprochement avec l'étudiant américain rendu à sa famille et décédé peu après.
Comment ce gouvernement peut -il rester aussi inflexible ? Dédain ,arrogance,mépris, orgueil et même pas honte .Surtout pas honte,jamais.

Je vous demandais dans mon message perdu comment participer ,comment aider. Vous l'avez fait avec ces pétitions que j'ai signées.
Et je vous faisais un compliment . Vous êtes formidable Laoshi. :applause:
Les autorités de votre pays,qui elles aussi pensent forcément à leurs intérêts,ne manqueront pas de comprendre combien le type de célébrité que leur vaut la persécution de personnes telles que vous les dessert Vaclav Havel à Liu Xiaobo
Avatar de l’utilisateur
mandarine
 
Messages: 1848
Inscrit le: 08 Juil 2011, 21:44
Localisation: reims

Qu'avons-nous fait des droits de l'homme ?

Messagepar laoshi » 06 Juil 2017, 14:01

Rassurez-vous, Mandarine, votre message a bien été publié sur ce forum... C'est sur le forum de la pétition que vous n'apparaissez pas. Si vous avez mis un commentaire, il devrait apparaître, pour votre signature, peut-être y a-t-il un délai pour l'information me soit communiquée... Je suis en tout cas tout à fait désabusée et désespérée de voir le peu d'engagement des sinologues distingués et des journalistes que j'ai essayé de mobiliser un à un.

Mais les 59 signataires enregistrés viennent de tous les horizons, la France, pour un tiers, les USA, le Canada, l’Angleterre, la Suisse, la Norvège, l’Espagne, la Belgique, la Pologne, Hong Kong… signe que Paris reste le pays de la liberté et des Droits de l'homme dans le monde entier.

La pétition rédigée par le groupe des rédacteurs de la Charte 08, que j’ai évidemment signée, totalise un peu plus de 3500 signatures, c’est beaucoup mieux relativement mais c’est très peu dans l’absolu malheureusement. Elle devrait rassembler des dizaines de milliers de signataires.

Les nouvelles de Chine sont très préoccupantes : les médecins de Liu Xiaobo disent que sa mort est probablement « imminente » et plus personne ne pense que le régime l’autorisera à quitter la Chine avec Liu Xia. Qu’aurons-nous fait, nous, Français, pour les aider ? Qu'aura fait Paris pour l'aider à mourir en homme libre ?

Quand on compare la photo de Liu Xiaobo et de Liu Xia à l'hôpital avec l'image radieuse du couple et celle de Liu Xia, on ne peut qu'avoir le cœur serré devant la cruauté du régime chinois et devant l'indifférence de tant de beaux esprits.

Image

Image

Image

Mais cette photo de Liu Xiaobo à l'hôpital a été prise alors que l'état de santé de Liu Xiaobo s'était amélioré. Selon leSouth China Morning Post, son état est aujourd'hui désespéré ; les médecins ont demandé à la famille de se préparer à sa mort. Liu Xiaobo ne peut plus s'alimenter et il est désormais trop faible pour supporter le traitement qui lui était donné. Il est désormais sous sédation.

Pendant ce temps, Xi Jinping s'affiche, tout sourire, auprès de Mme Merkel à un match de football ou auprès des pandas du zoo de Berlin et l'Europe vend ses Airbus à la Chine. Autant dire que la vie de Liu Xiaobo et la liberté de Liu Xia ne pèsent pas lourd sur la scène internationale.

Image

Ne soyez pas complices du silence, signez les deux pétitions, elles sont complémentaires. L'une s'adresse directement à Xi Jinping, l'autre tente d'obtenir le soutien de Paris à leur libération.

Le dessinateur chinois Baduciao, réfugié eu Australie, qui a relayé mon appel à la Maire de Paris sur Twitter, vient de publier des posters à afficher partout où vous le jugerez bon. Ils existent en plusieurs couleurs

Image
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Hu Jia gravement malade hospitalisé

Messagepar laoshi » 06 Juil 2017, 15:07

Et comme un malheur ne vient jamais seul, Hu Jia, prix Sakharov 2008, est lui aussi hospitalisé ; il n'en a pas moins le courage de brandir un pancarte "libérez Liu Xiaobo" sur son lit d'hôpital et de mener le combat pour que les amis de Liu Xiaobo et Liu Xia aient le droit de leur rendre visite à Shenyang.

Pour le moment, ce n'est pas le cas, l'hôpital prétend n'avoir aucun malade de ce nom, y compris en réponse à l'AFP et les militants des droits de l'homme qui ont tenté de le trouver ont été interpellés. Et l'un d'eux a disparu.

Image

Voilà 7 jours que Hu Jia n'a pu s'alimenter ni boire une goutte d'eau, dit-il sur Twitter


Image

Comme Liu Xiaobo, Hu Jia a contracté sa maladie du foie en détention :

Mes amis, merci de votre sollicitude. Pendant ma garde à vue, le 29 juin, j'ai mangé sans le savoir des fruits de mer gras apportés par un policier en civil en faction à l'étage du dessous. Cela a relancé ma pancréatite.

Comme ma cirrhose, cette maladie a été provoquée par mes conditions de détention, pendant ma disparition forcée, pendant ma garde à vue et mon incarcération. Pour le moment, je suis à la diète sèche à l'hôpital. Ma famille a fait venir un aide-soignant pour s'occuper de moi. J’espère me rétablir au plus vite et retrouver mes forces. Les 10 prochains jours seront cruciaux pour Liu Xiaobo et Liu Xia. Bon courage à tous
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Liu Xiaobo : ma pétition au jour le jour !

Messagepar laoshi » 10 Juil 2017, 13:42

Merci à tous ceux qui ont déjà signé ma pétition à Mme Hidalgo https://www.change.org/p/mme-hidalgo-po ... e-la-paix-à-mourir-en-homme-libre-à-l-ouest ! Je fais chaque jour, une mise-à-jour sur le site de Change.org, avec un texte résumant en français les articles que je traduis de l'anglais et un article en anglais pour toucher le maximum de pétitionnaires potentiels ; je vous y renvoie faute de temps :

La famille de Liu Xiaobo affirme qu'il peut supporter le voyage !


Béatrice Desgranges a écrit:La famille de Liu Xiaobo affirme qu'il peut supporter le voyage !

3 JUIL. 2017 — Selon le Hong Kong Free Press, les autorités chinoises affirment que l'état de santé de Liu Xiaobo ne lui permet pas de se rendre à l'étranger pour y suivre un traitement, elles ajoutent que la famille est tout à fait d'accord avec le maintien sur place de Liu Xiaobo, ce que démentent formellement ses proches. La tumeur, d'une taille de 10 à 11 cm, est métastasée et a atteint les os en plusieurs endroits mais Liu Xiaobo récupère, il peut désormais se tenir debout. Les autorités ont refusé de fournir une copie du dernier scanner à la famille et n'ont toujours pas accepté de lui délivrer un visa pour l'étranger. Elles ont mis en ligne une nouvelle vidéo de propagande montrant la famille de Liu Xiaobo remerciant l'équipe médicale de Shenyang. On y voit un homme, sans doute le frère de Liu Xiaobo, se lever puis se prosterner les mains jointes devant un aréopage de médecins tandis que Liu Xia, elle, reste assise avant de se lever à son tour et de s'incliner légèrement ! Chacun appréciera !
Article joint : Hong Kong Free Press


Si Paris préférait les Jeux ou la manne des touristes chinois, ce serait une tache indélébile

Béatrice Desgranges a écrit:
Si Paris préférait les Jeux ou la manne des touristes chinois, ce serait une tache indélébile


4 JUIL. 2017 — En rédigeant, avec d'autres, la Charte 08, Liu Xiaobo n'a fait que respecter la Constitution chinoise dont l'article 35 stipule que "les citoyens jouissent de la liberté d’expression, de publication et d’association". En déclarant qu'il avait, ce faisant, commis un "crime majeur" et en le condamnant à 11 ans de prison le 25 décembre 2009 (une date qui n'a pas été choisie au hasard), la Chine a violé non seulement les Droits de l'homme mais encore ses propres normes juridiques. Elle a fait ainsi d'un intellectuel peu connu en dehors des cercles universitaires, d'un professeur respecté qui avait convaincu les étudiants de 1989 d'évacuer la Place Tian'Anmen sans combattre, un symbole mondialement reconnu du combat pacifique pour la démocratie. C'est cette répression brutale et anticonstitutionnelle qui a valu à Liu Xiaobo de se voir décerner le Prix Nobel de la Paix et de rejoindre les figures emblématiques de Sakharov, de Lech Walesa, d'Aung San Suu Kyi ou de Lech Walesa. La Chine se plaint aujourd'hui de "l'ingérence" des pays étrangers dans ses "affaires intérieures" mais c'est bien à sa politique inhumaine que Liu Xiaobo doit sa renommée internationale. De notre côté, en donnant le Nobel à Liu Xiaobo, nous en avons fait aussi la cible d'une répression accrue. "Si Liu Xiaobo était autorisé à quitter la Chine pour se faire soigner à l’étranger, il pourrait, en tant que lauréat du prix Nobel, mobiliser plus facilement l’opinion publique occidentale et susciter plus d’attaques contre la Chine que d’autres dissidents", écrivait cyniquement le Global Times (un organe du Parti Communiste) il y a quelques jours. Nous ne pouvons, après avoir fait de Liu Xiaobo un emblème des valeurs universelles qui sont les nôtres, l'abandonner lâchement... Les Hongkongais qui ont bravé tous les interdits pour manifester leur soutien à Liu Xiaobo et à Liu Xia pendant la visite de Xi Jinping dans l'île nous donnent une leçon de courage. Puissions-nous les entendre ! Paris ne peut pas, ne doit pas sacrifier les Droits de l'homme et ses idéaux à des intérêts matériels : s'il préférait l'obtention "des Jeux" ou la manne du tourisme chinois à la liberté, ce serait une tache indélébile sur la France et sur la démocratie !

Article associé South China Morning Post


La Chine invite des cancérologues étrangers à participer au traitement de Liu Xiaobo

Béatrice Desgranges a écrit:
La Chine invite des cancérologues étrangers à participer au traitement de Liu Xiaobo


5 JUIL. 2017 — Les pressions internationales sur la Chine commencent à porter leurs fruits : la Chine annonce invite des cancérologues étrangers à participer au traitement de Liu Xiaobo. L'information a été donnée après l'arrivée de Xi Jinping à Berlin, hier, pour le G20, qui débutera vendredi.
Le porte-parole du gouvernement allemand Steffen Seibert a déclaré lundi qu'il espérait que Liu Xiaobo recevrait "tout le soutien médical dont il a besoin" et qu'une "solution humanitaire pour Liu Xiaobo devrait être une priorité absolue". Terry Branstad, l'ambassadeur des Etats-Unis à Berlin, a déclaré quant à lui la semaine dernière qu'il aimerait que Liu Xiaobo soit autorisé à se faire soigner à l'étranger.
Hu Jia, Prix Sakharov 2008, militant des Droits de l'homme de premier plan et grand ami du couple, répète que Liu Xiaobo n'a plus que quelques mois à vivre et qu'il veut quitter la Chine. Il ajoute que le traitement qu'il reçoit actuellement est avant tout destiné à réduire la douleur et à retarder sa mort : "Peut-être pourra-t-il survivre six mois encore mais cela ne changera rien au fait qu'un lauréat du Prix Nobel de la Paix sera mort du fait des persécutions du Parti Communiste chinois".
Les autorités judiciaires de Shenyang ont déclaré que Liu Xiaobo, dont le cancer du foie est métastasé, était soigné par chimiothérapie et qu'on lui administrait des "traitements de pointe" ainsi que des soins de la médecine traditionnelle en adjuvant. Elles ajoutent que la famille est pleinement "satisfaite" du traitement et qu'elle a "exprimé sa reconnaissance".

China invites foreign cancer experts to treat Nobel laureate Liu Xiaobo | Hong Kong Free Press HKFP




L'état de santé de Liu Xiaobo a empiré

Béatrice Desgranges a écrit:L'état de santé de Liu Xiaobo a empiré

6 JUIL. 2017 — L'état de santé de Liu Xiaobo s'est dramatiquement détérioré. Liu Xiaobo ne peut plus s'alimenter et les médecins ont dû arrêter le traitement qu'ils avaient mis en oeuvre tant il est faible.
Il nous reste peu de temps pour faire pression sur Xi Jinping, qui est actuellement en Allemagne pour participer au G20 afin qu'il autorise le couple à quitter la Chine ! S'il vous plaît, mobilisez vos amis pour Liu Xiaobo et Liu Xia.
Liu Xiaobo, China's most famous political prisoner, The Guardian


Les médecins de Liu Xiaobo ont demandé à la famille de se préparer au pire

Béatrice Desgranges a écrit:Les médecins de Liu Xiaobo ont demandé à la famille de se préparer au pire

7 JUIL. 2017 — L'état de santé de Liu Xiaobo s'est encore détérioré ; alors que la tumeur se développe très vite, il ne peut plus supporter le traitement qui lui avait redonné quelques forces ; ce traitement a été suspendu et remplacé par un autre. Liu Xiaobo semblait aller mieux après une ponction du liquide qui a envahi son abdomen mais ses fonctions hépatiques ont encore décliné et l’œdème a repris de plus belle. On suspecte aussi la présence d'une thrombose veineuse dans la jambe gauche. La nouvelle qu'il pourrait mourir dans les 24 heures avait été annoncée à la famille dès avant-hier mais je suppose que tout sera fait pour qu'il ne meure pas pendant le G20. Et, s'il venait à mourir pendant ce temps, il est plus que probable que la nouvelle de sa mort ne serait pas annoncée avant le retour de Xi Jinping en Chine. Rien ne doit ternir les images de ce voyage en Allemagne : les photos du Président chinois hilare aux côtés de Mme Merkel pendant un match de foot, attendri, toujours auprès d'elle, devant les deux pandas du zoo de Berlin, doivent s'imposer dans tous les esprits, en Chine comme en Europe et dans le monde.

Que Liu Xiaobo soit maintenu en détention à l'hôpital, qu'il soit privé de toute présence réconfortante en dehors de sa famille proche, que ses amis soient interpellés quand ils tentent de lui rendre visite à l'hôpital de Shenyang, l'opinion internationale ne doit pas le savoir et aucun gouvernement n'aura le courage d'en demander raison à Xi Jinping. Le Prix Nobel de la Paix se taira sans doute bientôt pour toujours, qu'aurons-nous fait pour lui, qu'aurons-nous fait pour Liu Xia qui elle, restera prisonnière de la Chine et qu'il faudra, à tout prix, faire taire après sa mort ?

Article associé Family of Nobel laureate Liu Xiaobo told to prepare for his death South China Morning Post


"Les autorités sentent qu'elles inspirent le dégoût comme les rats qu'on voit dans la rue" (propos de Hu Jia)

Béatrice Desgranges a écrit:Les autorités sentent qu'elles inspirent le dégoût comme les rats qu'on voit dans la rue

8 JUIL. 2017 — « Les officiels sont sous pression, c’est la première fois que la Chine se sent obligée de publier le bulletin de santé d’un prisonnier politique », affirme Hu Jia, Prix Sakharov 2008 et ami du couple.

« Les autorités sont pointées du doigt, elles sentent qu'elles inspirent le dégoût comme les rats que l’on voit dans la rue », ajoute-t-il avec le sens de l’image qui caractérise la langue chinoise.
Ces propos sont rapportés par le Guardian d'aujourd'hui.

Rien n’a été épargné pour amadouer l’opinion internationale mais les propagandistes du Parti font des erreurs de débutants : une vidéo de Liu Xiaobo entrant dans un scanner avec ses lunettes sur le nez, publiée sur les réseaux sociaux par l’hôpital de Shenyang, montre qu’il s’agit d’une mise-en-scène pure et simple.

Les nouvelles de Liu Xiaobo ne sont pas bonnes et Hu Jia, qui nous informe au jour le jour avec un courage inouï, est très pessimiste. Les vomissements, l’épanchement liquidien dans l’abdomen et l’œdème ont repris, les fonctions hépatiques et rénales sont compromises et la thrombose veineuse dans la jambe gauche ne dit rien qui vaille. Les médecins ont interrompu l’administration du médicament anti-cancéreux qui lui était administré et de la médecine chinoise de peur que son foie ne les supporte plus.

Pour la première fois, les deux frères de Liu Xiaobo et leurs épouses ont été autorisés à lui rendre visite ce samedi. Ils sont escortés depuis le sud jusque dans cette lointaine province du Liaoning par des agents de sécurité, ce qui empêche Hu Jia de communiquer avec eux. Jusque-là, seuls Liu Xia et son frère, Liu Hui, qui sont ont été privés de tout contact avec l’étranger pendant toutes ces années et qui restent sous surveillance étroite à l’hôpital, ont été admis auprès de lui. A l’évidence, affirme Hu Jia, les autorités savent que Liu Xiaobo n’en a plus pour longtemps et elles ne veulent pas que le monde entier puisse leur reprocher de l’avoir laissé mourir sans le réconfort des siens.

Selon des sources proches de la famille des médecins américains et allemands s’apprêteraient à se rendre au chevet de Liu Xiaobo. Bien que les autorités chinoise aient affirmé que les Nations Unies auraient accès à Liu Xiaobo et à Liu Xia sans restriction, elles s’inquiètent de n’avoir reçu aucune nouvelle depuis plus de 24 heures et le ministre des Affaires étrangères chinois s’est refusé aujourd’hui à tout commentaire.

Sources : le Guardian et youtube
China's ailing Nobel laureate's brothers visit; fears mount


Si Liu Xiaobo meurt prisonnier du régime chinois, Xi Jinping devra à jamais en porter la honte !

Béatrice Desgranges a écrit:Si Liu Xiaobo meurt prisonnier du régime chinois, Xi Jinping devra à jamais en porter la honte !

9 JUIL. 2017 — Les médecins étrangers qui ont examiné Liu Xiaobo affirment qu'il peut être transporté sans danger même si son état est en effet pratiquement désespéré. Ils constatent aussi que l'hôpital de Shenyang a épuisé tous les moyens dont il disposait et qu'il est par conséquent nécessaire de mettre en oeuvre les traitements de pointe existant en Occident pour donner au Prix Nobel de la Paix une chance de rémission.

Comme l'avaient pressenti les proches de Liu Xiaobo, les affirmations des médecins chinois disant qu'il est intransportable étaient donc des manœuvres dilatoires destinées à l'empêcher de sortir de Chine de peur qu'il ne parle (ne serait-ce que quelques heures) et qu'il meure en homme libre !

Si le Parti communiste chinois s'obstine à retenir Liu Xiaobo, il devra porter à jamais la honte d'avoir assassiné délibérément un Prix Nobel de la Paix, un intellectuel qui n'a rien fait d'autre que d'utiliser le droit que reconnaît la Constitution chinoise à tout citoyen de s'exprimer librement pour proposer et défendre ses idées. Il aura démontré au monde la sinistre farce qu'est le communisme et les mensonges éhontés sur lequel il repose. Qui croira encore que le Parti communiste chinois a pour mission de "servir le peuple" ? Quelle image l'Histoire gardera-t-elle d'un régime capable d'enfermer une femme dans la plus haute des solitudes pour la seule et unique raison qu'elle est la femme d'un homme estimé du monde entier ?

Xi Jinping devrait y réfléchir à deux fois ! L'image de dirigeant débonnaire qu'il veut donner au monde ne résistera pas à une telle ignominie !

Article associé,Liu Xiaobo tells foreign doctors he wants to leave China for treatment The Guardian



Ce que Liu Xia nous dit son calvaire depuis l'arrestation de Liu Xiaobo

Béatrice Desgranges a écrit:Ce que Liu Xia nous dit son calvaire depuis l'arrestation de Liu Xiaobo

10 JUIL. 2017 — Liu Xiaobo n’aurait jamais imaginé qu’il serait arrêté pour avoir rédigé la « Charte 08 », dit la femme du Prix Nobel dans une interview vidéo datant de 2009 qui n’avait pas encore jamais été diffusée.
Dans plusieurs autres vidéos qu’a pu se procuer FactWire, jamais rendues publiques elles non plus, Liu Xia affirme qu’il ne serait jamais venu à l’esprit de Liu Xiaobo qu’il aurait pu être arrêté pour avoir aidé à rédiger la Charte 08 appelant la Chine à des réformes démocratiques et que l’arrestation était illégale.

Le visage du Liu était gris pendant tout le temps qu’il est resté en résidence surveillée, dit-elle, il était comme un ours en cage (un tigre dans le texte original).

Le documentaire comprend une longue interview de Liu Xia avant qu’elle ne soit elle-même placée en résidence surveillée et plusieurs vidéos réalisées pendant sa détention ; on y voit Liu Xia parler à ses amis par la fenêtre. L’interview date de février 2009, trois mois après l’arrestation ; il a été communiqué par James H., un ami proche du couple. Il dure à peu près une heure. Liu Xia y révèle les détails de l’arrestation du 8 décembre 2008 et révèle qu’elle vient tout juste d’obtenir son premier permis de visite.

Liu Xia raconte que Liu Xiaobo ne lui parlait pas beaucoup de la "Charte 08" mais qu’elle avait un mauvais pressentiment ; elle dit que Liu Xiaobo lui disait qu’elle était folle de s’inquiéter.

Elle décrit aussi l’arrestation faite par le Bureau Municipal de la Sécurité Publique de Pékin en 2008 ; elle se rappelle qu’on a frappé à sa porte à 11 heures du matin : « ils lui ont présenté un papier sur lequel aucune condamnation n’était mentionnée et ils ont exigé que Liu Xiaobo le signe ; il a refusé de le faire parce que les charges pesant contre lui n’étaient pas précisées. »
Liu Xia insiste sur le fait que « rien n’était écrit » et qu’aucune copie du bordereau d’interpellation ne lui a été délivré et ce, en violation de la loi. Elle ajoute que son mari a ensuite été placé en résidence surveillée (en réalité une « prison noire ») pendant près de trois mois, là encore sans qu"aucun document officiel ne lui soit délivré, ce qui est totalement illégal.

« La loi stipule que la personne mise en résidence surveillée peut vivre avec sa famille et que son avocat peut lui rendre visite sans avoir à entamer une quelconque démarche, ajoute-t-elle. Mais cela n’a pas été le cas et ce n’est toujours pas le cas.»

Après l’arrestation de Liu Xiaobo, le couple n’a pu se rencontre qu’une fois, le 1er janvier 2009 ; « Xiaobo l’a dit depuis sa prison et moi aussi. Sans doute ne nous ont-ils laissé nous voir que pour satisfaire l’opinion et pour donner quelques nouvelles à l’extérieur. » Pourtant, quand ils ont fait état de notre deuxième rencontre, un organe du Bureau Municipal de la Sécurité Publique a déclaré dit « qu’il n’avait pas l’accord de l’échelon supérieur »

« La pièce dans laquelle Xiaobo est détenu est tout petite, dit Liu Xia, il y a une salle-de-bain et les fenêtres sont ouvertes une fois par jour pour l’aération. Quand je l’ai revu, la peau de son visage était toute grise, il n’avait pas été le soleil depuis son arrestation, il était enfermé jour et nuit dans cette petite pièce et n’avait pas le droit d’en sortir ». Liu Xia dit aussi que son mari avait beaucoup maigri, qu’il avait des insomnies. « Il subissait un interrogatoire chaque matin, ajoute-t-elle, il n’avait pas le droit de lire et il n’avait pas la télévision, il faisait le tour de la pièce en courant pendant trois heures chaque jour, tout juste comme un tigre pris au piège qui tourne en rond dans sa cage. »

Les autres vidéos datent respectivement des 22, 25 et 28 décembre 2012 et du 24 février 2013, alors que Liu Xia était en résidence surveillée dans son appartement de la rue du Sud Yuyuantan dans le district de Haidian à Pékin.

Dans les trois premières vidéos, Liu Xia parle par la fenêtre à ses amis entre trois et cinq minutes. Le 22 décembre, elle leur fait un signe de la main et, quand ils lui demandent de descendre leur ouvrir la porte, elle leur répond qu’elle ne le peut pas : « vous ne pouvez pas entrer, ils sont toujours là ; je suis heureuse de vous voir », leur dit-elle.

Dans la vidéo du 25 décembre, quand ses amis lui disent d’annoncer à Liu Xiaobo que 134 lauréats du Prix Nobel appellent à sa libération dans une lettre ouverte, Liu Xia dit que Xiaobo ne le sait pas : « je n’ai rien pu lui dire (pendant ma visite), ils le surveillent sans relâche » ; elle ajoute qu’elle ne pourra même pas lui transmettre leurs vœux.

Le 24 février, pendant la Fête des Lanternes, Liu Xia apparaît très déprimée lorsqu’elle parle avec ses amis et on l’entend pleurer. Elle leur dit qu’elle est désespérée de voir que « toute la famille ait une telle malchance » ; elle répète à plusieurs reprises que personne ne peut avoir une idée de la situation dans laquelle elle est et que « les marques de sympathies venues de l’extérieur » n’y font rien.

La vidéo du 28 décembre a été diffusée sur internet à la fin de 2012, on y voit Xu Youyu et Hu Jia déjouant la sécurité et entrant dans l’appartement de Liu Xia. La rencontre ne dure que trois minutes. Liu Xia y apparaît très déprimée, elle parle à l’oreille de Xu Youyu afin qu’on ne puisse pas l’entendre.

En résidence surveillée depuis octobre 2010, Liu Xia a perdu la liberté d’entrer en contact avec le monde extérieur. Son frère Liu Hui a été arrêté en janvier 2013 et a été condamné à 11 ans de prison en juin de la même année pour fraude (fiscale). Liu Xia qui a assisté au procès, dit qu’il s’agit purement et simplement d’une persécution politique.

Des rumeurs de dépression nerveuse ont ensuite été diffusées (on a craint qu’elle ne soit purement et simplement réduite au silence par une hospitalisation psychiatrique d’office).

Deux de ses lettres ont été diffusées depuis l’hospitalisation de Liu Xiaobo « je suis au bout de mes forces physiques et mentales, écrit-elle. Je n'arrive pas à sortir de la dépression. Je voudrais m’échapper, je n’aurais jamais imaginé que Liu Xiaobo serait d’accord pour partir avec Liu Hui et moi. »

Ces deux lettres ont été diffusées par Liao Yiwu, l'auteur de Dans l'Empire des Ténèbres, qui est réfugié en Allemagne, et par Ho Pin, fondateur du groupe Mirror Media
Dissident Nobel-winner Liu Xiaobo never thought he would be arrested, says wife in newly disclosed video | Hong Kong Free Press HKFP


Je constate avec soulagement qu'Ai Weiwei, à qui j'ai écrit sur Twitter pour lui demander de s'engager publiquement pour Liu Xiaobo et LiuXia, est sorti de son silence avec un bel article dans The Guardian

Le silence de France 2 est criminel, là encore, je vous invite à faire comme moi, écrivez à la chaîne !

Comme souvent, L'Express se montre plus soucieux des droits de l'homme en Chine que bien d'autres journaux? L'Obs me semble faire le service minimum (mais il est vrai qu'Ursula Gauthier a donné un inverview de Wang Dan récemment, je vous en ai parlé).

Merci à tous de diffuser toutes ces informations à vos amis et de mobiliser autour de vous pour le Prix Nobel de la Paix et pour une poétesse victimes de l'acharnement criminel du PCC ![/color]
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Re: Liu Xiaobo prix Nobel de la Paix : onze ans de prison

Messagepar mandarine » 10 Juil 2017, 16:58

France Info a parlé de "l'affaire" aux info de 13 h aujourd'hui puis BFMTV.
Un peu tard bien sûr.
Le Président chinois est encore en Europe et amuse Mme Merkel...Il a une mine joviale aussi sympathique que celle de ses pandas,et pourtant.

Les pétitions n'ont pas remporté autant de succès qu'espéré mais les JO sont dans l'air...Pas de vague.
Les touristes chinois ne verront probablement pas la Photo du prix Nobel de la paix sur les murs de l'Hôtel de Ville de Paris ;pour la majorité d'entre eux ils ignorent l'existence même de Liu Xiaobo.Les médias sont bien verrouillés en Chine...

Il est probable que Liu Xiaobo ne mourra pas en homme libre . Et que va devenir son épouse?
Je pense qu'il faut continuer le combat pour elle , qu'il lui soit possible de sortir de Chine si tel est son souhait .

Désolée Laoshi pour le peu d'impact de votre pétition sur les forumeurs.Je ne comprends pas bien . Les deux pétitions se sont-elles télescopées?
Je suis déçue .
Croyez en mon admiration pour toutes vos actions .
.
Les autorités de votre pays,qui elles aussi pensent forcément à leurs intérêts,ne manqueront pas de comprendre combien le type de célébrité que leur vaut la persécution de personnes telles que vous les dessert Vaclav Havel à Liu Xiaobo
Avatar de l’utilisateur
mandarine
 
Messages: 1848
Inscrit le: 08 Juil 2011, 21:44
Localisation: reims

La Chine accélère la «diplomatie du panda» en Europe

Messagepar mandarine » 10 Juil 2017, 17:32

A propos de ma remarque sur le côté débonnaire du Président Xi Jinping ...

[quote]



Deux ursidés vont arriver, ce samedi, au zoo de Berlin. Le mois dernier, une autre paire d'animaux était accueillie par les Pays-Bas. Un moyen pour la Chine de soigner ses relations avec l'Europe.


Image


La Chine, qui cherche à s'affirmer comme un leader mondial rassurant, continue à miser sur la «diplomatie du panda». Prêter ces adorables ursidés - véritables «trésors nationaux» dans l'Empire du milieu - à l'étranger lui permet d'huiler ses relations diplomatiques et de soigner son image. Chaque fois, c'est un événement, le public fondant pour ces animaux appelés «grands chats ours» en chinois. Le prochain zoo à avoir le privilège d'accueillir deux pandas géants est celui de Berlin. Meng Meng («Petit rêve») et Jiao Qing (difficile à traduire) arriveront par avion spécial ce samedi et seront présentés au public dix jours plus tard. Le vol cargo de la Lufthansa au départ de Chengdu, dans le centre de la Chine, transportera, en plus des deux bêtes, deux soigneurs chinois, le vétérinaire en chef du zoo de Berlin et une tonne de bambous.

Preuve de l'importance symbolique du prêt, les deux animaux devraient en théorie faire leurs débuts officiels sur la scène internationale début juillet en présence de la chancelière allemande Angela Merkel et du président chinois Xi Jinping. Et ce, à un moment où la Chine, exploitant les dissensions entre l'Europe et les Etats-Unis, cherche à se rapprocher du Vieux continent.

Le zoo de Berlin, qui avait perdu sa «star» depuis la mort de son ours polaire Knut, a fait une aménager une partie de son espace pour ses deux nouvelles vedettes. Il devra s'acquitter du tarif standard d'un million de dollars (920.000 euros) pour en disposer chaque année. Le panda étant un grand solitaire, les deux animaux, qui ne se sont jamais rencontrés, vivront séparément. Les vétérinaires espèrent toutefois les mettre en contact pendant la courte période propice à la reproduction, qui ne dure que 2 à 3 jours par an.
Sous Mao Tsé-toung, le don de pandas connaît un renouveau

Fin mai, c'est aux Pays-Bas que deux autres pandas ont fait leur première apparition publique, en présence d'une multitude de caméras. Leur venue avait été scellée au cours d'une visite officielle à Pékin du roi Willem-Alexander et de la reine Maxima, en octobre 2015. Cela faisait seize ans que les autorités néerlandaises négociaient pour que cette espèce fasse son retour sur leur sol où elle était absente depuis trois décennies. Autre exemple d'échanges au plus haut niveau sur cette question, lors de sa récente visite en Finlande, début avril, le président chinois s'était réjoui le l'arrivée prochaine de deux pandas dans ce pays, les premiers à y mettre les pattes.

L'animal aux yeux cernés de poils noirs sert depuis bien longtemps la diplomatie chinoise. Au 7e siècle, l'impératrice Wu Zetian en offrit une paire à la Cour du Japon. Mais c'est à partir des années 1950, sous Mao Tsé-toung, que le don de pandas a connu un renouveau. Cette diplomatie a atteint son sommet en 1972, lorsque le Grand timonier gratifia le zoo de Washington de deux animaux, après la célèbre visite de Richard Nixon. Entre 1957 et 1982, la Chine a donné une vingtaine de pandas. Mais elle cessa cette pratique peu après, pour se mettre à louer ces animaux.

La France en a reçu deux en 2012, accueillis au zoo de Beauval, après des années de tractations. Une quarantaine de pandas sont actuellement prêtés par la Chine dans le monde entier. Sorti depuis septembre de la catégorie «espèce en danger», le panda géant reste néanmoins menacé: il n'y en aurait qu'un peu plus de 2000 dans le monde.
[ quote]

http://www.lefigaro.fr/international/20 ... europe.php
Les autorités de votre pays,qui elles aussi pensent forcément à leurs intérêts,ne manqueront pas de comprendre combien le type de célébrité que leur vaut la persécution de personnes telles que vous les dessert Vaclav Havel à Liu Xiaobo
Avatar de l’utilisateur
mandarine
 
Messages: 1848
Inscrit le: 08 Juil 2011, 21:44
Localisation: reims

L'état de santé de Liu Xiaobo s'aggrave encore

Messagepar laoshi » 11 Juil 2017, 18:20

Cette fois, l'état de santé de Liu Xiaobo pourrait bien être incompatible avec le transfert vers l'Ouest. Le PCC a joué la montre, c'est purement et simplement un assassinat politique déguisé. Choc septique, péritonite, dialyse... je suis très en colère et infiniment triste, la France n'aura rien fait !
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Re: Liu Xiaobo prix Nobel de la Paix : onze ans de prison

Messagepar mandarine » 12 Juil 2017, 09:13

FranceInfo parlait de l'état de santé de Liu Xiaobo ce matin . Un peu tard tout ça.

Les J.O. ont la vedette à Paris.
Les autorités de votre pays,qui elles aussi pensent forcément à leurs intérêts,ne manqueront pas de comprendre combien le type de célébrité que leur vaut la persécution de personnes telles que vous les dessert Vaclav Havel à Liu Xiaobo
Avatar de l’utilisateur
mandarine
 
Messages: 1848
Inscrit le: 08 Juil 2011, 21:44
Localisation: reims

Re: Liu Xiaobo prix Nobel de la Paix : onze ans de prison

Messagepar mandarine » 13 Juil 2017, 08:44

Chaque jour la presse quelle qu'elle soit parle de l'état de santé de Liu Xiaobo.
Dans l'attente de l'annonce de son décès probablement ?
Lorsqu'il était temps encore d'intervenir pour sa libération , aucun média ne s'est intéressé à son sort.
Les autorités de votre pays,qui elles aussi pensent forcément à leurs intérêts,ne manqueront pas de comprendre combien le type de célébrité que leur vaut la persécution de personnes telles que vous les dessert Vaclav Havel à Liu Xiaobo
Avatar de l’utilisateur
mandarine
 
Messages: 1848
Inscrit le: 08 Juil 2011, 21:44
Localisation: reims

PrécédentSuivant

Retour vers j'écris ton nom... LIBERTE

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron