Jiang Tianyong, avocat de la dissidence

l'idée de ce forum m'a été inspirée par l'action d'Ai Weiwei concernant les disparus du Sichuan, je vous propose d'y donner le nom de chacun des dissidents emprisonnés, disparus ou libérés dont vous aurez des nouvelles

Jiang Tianyong, avocat de la dissidence

Messagepar laoshi » 01 Août 2011, 10:43

Jiang Tianyong, un des avocats de la dissidence, est détenu sans inculpation depuis la mi-février.
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

torture et lavage de cerveau pour Jiang Tianyong

Messagepar laoshi » 23 Déc 2011, 09:40

J'apprends aujourd'hui dans Libération que "Jiang Tianyong, avocat de Chen Guangcheng durant son procès, a lui aussi payé cher son engagement professionnel. Détenu cette année pendant plusieurs mois par la police politique dans un lieu secret, il a raconté avoir subi torture, lavage de cerveau, privation de sommeil et menace de mort contre lui et contre sa famille."
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Re: Jiang Tianyong

Messagepar laoshi » 15 Mai 2012, 14:07

Jiang Tianyong, qui a lutté contre la légalisation des détentions extra-judiciaires, a tenté de rendre visite à Chen Guangcheng le 3 mai à l'hôpital Choyang de Pékin, il a été arrêté, maintenu en détention pendant près de huit heures et violemment passé à tabac. Il se plaint depuis lors d'avoir perdu l'ouïe de l'une de ses oreilles.
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Jiang Tianyong "disparu" !

Messagepar laoshi » 23 Jan 2017, 11:16

Jiang Tianyong, qui avait rendu visite à la femme de Xie Yang, est porté disparu depuis le 21 novembre ! Voici les informations que donne Amnesty International à son sujet :

Amnesty International a écrit:
UN AVOCAT PORTÉ DISPARU RISQUE D’ÊTRE TORTURÉ

On est sans nouvelles de l’avocat spécialiste des droits humains Jiang Tianyong depuis le 21 novembre, date à laquelle il devait prendre un train entre Changsha (Hunan) et Pékin. Il a déjà été détenu au secret et risque de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements.

Le 21 novembre, Jiang Tianyong devait rentrer de Changsha (Hunan), où il avait rendu visite à la femme de l’avocat spécialiste des droits humains Xie Yang, actuellement détenu. Il l’a accompagnée, ainsi que trois autres avocats, au centre de détention de Changsha pour tenter de rencontrer Xie Yang. On est sans nouvelles de lui depuis qu’il a appelé sa femme, Jin Bianling, juste avant de reprendre le train pour Pékin.

Le 23 novembre, un membre de sa famille a signalé sa disparition au bureau de la sécurité publique de Zhengzhou à Tongbolu. Les agents ont refusé de s’occuper de l’affaire en prétextant qu’ils n’étaient pas compétents parce que, bien que Jiang Tianyong soit enregistré en tant que résident (hukou) à Zhengzhou, on ignore où il a été vu pour la dernière fois.

Cet avocat renommé et spécialisé dans les droits humains a été radié du barreau en 2009 en raison de ses activités militantes. Depuis lors, il continue à défendre les droits humains, bien qu’il soit victime de harcèlement et ait été placé en détention et passé à tabac.

COMPLÉMENT D’INFORMATION
Xie Yang, dont Jiang Tianyong a rendu visite à la femme, est l’un des 10 avocats et militants qui sont toujours derrière les barreaux pour subversion à la suite de la répression d’une ampleur sans précédent qui a commencé le 9 juillet 2015. À la connaissance d’Amnesty International, au moins 248 avocats et militants ont été interrogés ou détenus par des agents de la sûreté de l’État depuis le début de la vague de répression.
Jiang Tianyong est intervenu dans plusieurs affaires très médiatisées et a soutenu d’autres défenseurs des droits humains, y compris l’avocat spécialiste des droits humains Gao Zhisheng, qui a été emprisonné et constamment harcelé en raison de ses activités en faveur des droits humains, et le militant juridique aveugle Chen Guangcheng, qui a dénoncé des pratiques d’avortement forcé imposé à des villageoises par les autorités de Dongshigu, à Linyi (Shandong).
Jiang Tiangyong a été détenu pour la dernière fois en mars 2014, après être allé enquêter avec trois autres avocats dans une «prison noire» – lieu de détention officieux – de Jiansanjiang (Heilongjiang), où se trouvaient, semble-t-il, des adeptes du Fa Lun Gong. Battu en détention, il a eu huit côtes fracturées.
En mai 2012, il avait déjà été détenu par des agents de la sécurité publique alors qu’il s’apprêtait à rendre visite à Chen Guangcheng à l’hôpital de Chaoyang (district de Haidian, Pékin). Détenu pendant neuf heures, il avait été passé à tabac si violemment qu’il avait eu le tympan gauche perforé et une baisse d’audition temporaire à l’oreille droite.
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Jiang Tianyong accusé de violation du secret d'Etat

Messagepar laoshi » 25 Jan 2017, 08:59

On en sait un peu plus sur les raisons de l'incarcération de Jiang Tianyong ; selon RFI, il serait accusé de "divulagion de secrets d'Etat" , une accusation qui sert à justifier un peu tout et n'importe quoi en Chine, singulièrement les arrestations et les détentions arbitraires.

Jing Bian-ling, l'épouse de Jiang Tianyong, citée par RFI, a écrit:
Cette accusation de violation de secrets d’Etat est totalement infondée, il faudrait au moins nous dire de quoi il s’agit. S’il a commis un crime, la moindre des choses est d’en informer sa famille. Dans le monde entier, la législation protège le droit des familles à être informées. Jusqu’à maintenant nous n’avons aucune nouvelle de mon mari.

l’ONU, dans un communiqué de presse cité par Chine Magazine, a écrit:
Jiang Tianyong a représenté des clients dans plusieurs affaires importantes en Chine, notamment des clients qui portaient le VIH, des pratiquants de Falun Gong, des manifestants tibétains et des victimes du scandale du lait de 2008, ainsi que des défenseurs des droits de l’homme bien connus [dont Gao Zhisheng]. Nous ne pouvons pas exclure la possibilité que M. Jiang ait pu être [enlevé] par les agents de l’État en raison de son travail sur les droits de l’homme.
Au cours des dernières années, nous avons reçu des informations selon lesquelles M. Jiang avait été arrêté, détenu et battu à plusieurs reprises par la police et des agents de sécurité de l’État en raison de ses activités en matière de droits de la personne.

Philip Alston, rapporteur spécial de l’ONU sur les droits de l’homme, qui avait rencontré Jiang Tianyong en août dernier, pense que sa « disparition pourrait être une mesure de rétorsion ». Ce soupçon est d'autant plus fondé que les autorités de Beijing, Changsha, et Zhengzhou (la ville d'origine de Jiang Tianyong) ont refusé d’enquêter sur sa disparition. Quant au porte-parole du ministère des affaires étrangères, Lu Kang, il s'est contenté de déclarer que « chacun en Chine devait respecter la loi et que quiconque la viole la loi serait sanctionné selon les lois en vigueur », ce qui sonne comme une condamnation et une justification de l'enlèvement extra-judiciaire de Jiang Tianyong. Le ministère français des affaires étrangères a appelé la Chine à respecter l'Etat de droit dans des termes très diplomatiques : la France, a-t-il déclaré fin novembre, « est attachée au développement de l’Etat de droit et poursuit son dialogue en matière de droits de l’homme avec les autorités chinoises ». La réponse de la Chine à cette invitation au dialogue vient d'être donnée par le magistrat suprême de la Chine :"levons haut notre drapeau et tirons le glaive contre l'indépendance de la justice et autres idées occidentales erronées".
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Re: Jiang Tianyong, avocat de la dissidence

Messagepar laoshi » 12 Mai 2017, 17:48

On apprend à l'instant que le père et la sœur de Jiang Tianyong ont été interceptés par des policiers en civil alors qu'ils arrivaient du Henan à Pékin (voir CHRD, en chinois).
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23

Jiang Tianyong, deux ans de prison

Messagepar laoshi » 26 Nov 2017, 08:59

Jiang Tianyong a été condamné à deux ans de prison pour "subversion du pouvoir d'Etat" le 21 novembre par la Cour de Changsha, dans le Hunan. Dans ses attendus, le tribunal affirme qu'il avait "spéculé" sur des cas sensibles, qu'il a incité les autres à participer à des "rassemblements illégaux" et qu'il avait "gravement porté atteinte à la sécurité de l'Etat et à la stabilité sociale". Voir l'article d'Amnesty International

RFI

Courrier International
laoshi
Avatar de l’utilisateur
laoshi
Administrateur
 
Messages: 3749
Inscrit le: 06 Juil 2011, 06:23


Retour vers j'écris ton nom... LIBERTE

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron